PAGE -

Thématique : Gestion durable des ressources
Durée : 01 Jan 2015 - 30 Jun 2020
  Projet clôturé
Ministère de tutelle : MEEF - Ministère de l'Environnement, de l'Ecologie et des Fotêts
Organisme d'exécution :
Organisme de mise en oeuvre :

Objectif

Améliorer la protection et l’utilisation durable et résiliente au changement climatique des ressources naturelles dans et autour des aires protégées 

Objectifs spécifiques

1.  Ameliorer la mise en œuvre  des plans existants de gouvernance locale et durable des ressources au niveau local (aménagement participatif des terroirs, gestion autonome des ressources dans et autour des aires proté-gées), de les développer et de les diffuser plus largement. 
 
2. Diffuser des approches alternatives pour la production d’énergie biomasse. 
 
3. Actualiser les politiques, stratégies et instruments existants et à en élaborer de nouveaux en vue de 
l’utilisation durable des ressources naturelles.
 
 4.Améliorer les conditions du secteur minier artisanal de telle sorte qu’à moyen terme, les normes du commerce équitable, y compris les orientations sociales et écologiques 
locales qu’elles encouragent, puissent être respectées.
 
5.Intégrer les objectifs et mesures d’adaptation au changement climatique nécessaires dans les politiques, 
stratégies et instruments de mise en œuvre nationaux et sectoriels 

Description

Don 2015-2016 : 12.500.000 euros (dont 500.000 euros cofinancement DFAT); 

Augmentation prévue jusquà mi-2020:  9.000.000 euros BMZ; 7.690.000 euros de  cofinancement UE

National et régional

 

Bénéficiaires

Les acteurs clés de l’Administration (au niveau national et régional) et de la société civile œuvrant dans les domaines d’intervention du Programme.  
 
Au niveau local : les acteurs de l’administration communale dans et autour des aires protégées; les organismes publics de coopération intercommunale (OPCI); les Communautés de base (CoBa); les ONG, les acteurs du secteur minier artisanal (tels que les prospecteurs et exploitants miniers artisanaux et à petite échelle); les institutions nationales et internationales de recherche, les universités, et le secteur privé. 
 
Groupes cibles finaux : populations rurales des quatre régions d’intervention, à savoir DIANA, Boeny, Atsimo-Andrefana et Analamanga. NB : Une attention particulière est donnée aux femmes/filles, aux personnes vulnérables aux changements climatiques et qui sont rarement impliquées dans les processus de prises de décisions sur la gestion des ressources naturelles